Le rôle de l’Homme

Avant 1800, l’Homme utilisait quasi-exclusivement des sources d’énergies d’origines renouvelables : la biomasse (brûler du bois), la force du vent et de l’eau dans les moulins, dans la marine, le travail humain et animal, etc. Toutes ces formes d’énergies sont « renouvelables » à l’échelle d’une vie humaine : un arbre coupé et brûlé sera remplacé en quelques dizaines d’années par un autre arbre.

Depuis 200 ans environ, nous avons mobilisé à notre profit des sources d’énergies d’origines fossiles par le biais de machines.

Expliqué brièvement, un combustible fossile – qu’il soit charbon, gaz ou pétrole – est un condensé de matière organique ayant subi de très grandes pressions et températures durant un processus qui a duré des dizaines voire des centaines de millions d’années. Le carbone de la matière organique s’est retrouvé très condensé. Pour en extraire l’énergie, il ne reste plus qu’à extraire le combustible de son environnement et à l’oxyder, c’est-à-dire le brûler. Cette réaction chimique exothermique (qui dégage de la chaleur) vient associer un atome de carbone avec une molécule de dioxygène, et forme une molécule de dioxyde de carbone. Donc il y a deux principaux produits à l’utilisation de combustibles fossiles : la chaleur et le CO2. La première est convoitée et utilisée, le deuxième est indésirable et ignoré.

Laisser un Commentaire