Le triton alpestre

 

 

Les grenouilles rousses viennent de pondre des milliers d’œufs dans la mare. De leur côté, les tritons alpestres viennent s’en nourrir. Le dimorphisme sexuel est très marqué. Les mâles sont de couleur bleutée avec des motifs noirs et blancs, les femelles sont de couleur brun-vert marbré. C’est une espèce commune dans une grande partie de la France, au nord d’une ligne Brest-Nice.

5 Commentaires

  • Laure-Anne Fillias-Bensussan dit :

    Quelle patience jusqu’à trouver ce moment et le surprendre sans le déranger !

  • Pierre Hélène-Scande dit :

    Je me trompe ou on dirait des crocodiles en petit ? Et j’imagine que le triton n’a rien à voir avec la salamandre, ou me trompje ?

    • Bernard Marconot dit :

      Les amphibiens sont divisés en deux familles, les anoures (grenouilles, crapauds) qui chantent, et les urodèles (tritons, salamandres) qui n’émettent pas de son.

  • Bernard Marconot dit :

    Deux classes sont à distinguer, les reptiles et les amphibiens.
    Parmi les reptiles, on trouve diverses familles : crocodiliens, squamates (lézards et serpents), tortues, …
    Parmi les amphibiens, anoures et urodèles.
    Les crocodiles ne sont pas des amphibiens, mais des reptiles (mot qui n’est plus très utilisé dans les classifications).

Laisser un commentaire