La cistude

 

 

La cistude d’Europe vit dans les zones humides, dans la moitié sud de la France, avec quelques noyaux importants ( les plus connus sont la Brenne, le marais de Brouage, la Camargue, le Var). Très commune auparavant, sa population a diminué essentiellement à cause des aménagements (bétonnage et pollutions) des zones humides qui lui ont fait perdre son milieu. Elle est un symbole important des zones humides qu’il faut protéger. Elle se distingue facilement des espèces exotiques relâchées et qui posent problème.

4 Commentaires

  • Laure-Anne Fillias-Bensussan dit :

    Belle photo et belle bête… On aurait envie d’une petite carte d’accompagnement (mais peut-être faut-il garder discrètement le secret de son habitat?).
    Et pourquoi pas d’un écho dessiné, par Oline Ox par exemple (voir Fragile) ?

    • Bernard Marconot dit :

      Cette cistude a été photographiée dans le parc ornithologique du Teich, au bord du bassin d’Arcachon.
      Sur ce site, toute la faune sauvage est bien protégée.

  • Pierre Hélène-Scande dit :

    Trouve-t-on en France d’autres variétés de tortues que la cistude ?

    • Bernard Marconot dit :

      On trouve 3 espèces de tortues (naturelles) en France, la cistude d’Europe étant la plus abondante, les deux autres sont des espèces très menacées.

      2 espèces aquatiques : la cistude d’Europe et l’émyde lépreuse, présente seulement dans l’extrême sud de la France aux environs de Banyuls.
      1 espèce terrestre : la tortue d’Hermann, qui est surtout présente dans le sud-est de la France, dans le massif des Maures.

Laisser un commentaire