…quand même réfléchir

(eh oui, ce n’est pas incompatible)

pour ces temps de remugle, de confinement et de chancissure….

 

Une sorte de chalenge

-avec un seul l,

parce que avec deux c’est de l’anglais,

alors qu’avec un,

c’est du français de châteaux forts et de destriers,

du Moyen-Âge, quoi…-

lecture.

 

Mais avant de lire, faut trouver le livre,

lequel, par exemple

-et je te demanderai lecteur d’en trouver d’autres-

en serait un :

-qui nous parle de conquistadors en train de conquistader

-dans le titre duquel on peut reconnaître un titre de journal ou de magazine

-dont l’histoire se passe dans une île au soleil

-même condition que la précédente, sauf que pas au soleil

-dont la fin ne ferme pas la porte

(je ne vois pas très bien ce que je veux dire,

mais comme dit Florian :

« Fais confiance à tes lecteurs. »)

 

Donc, aux plumes, citoyens lecteurs !

Chaussez vos doigts de légères pantoufles de vair

comme Cendrillon

ou de gros sabots voire de grosses bottes

comme l’Ogre du P’tit Poucet,

et tamponnez-moi vos claviers !

 

Pour la suite, sautez à deux pieds au premier commentaire…

 

(Photo de Skitterphoto provenant de Pexels)

20 Commentaires

  • Pierre Hélène-Scande dit :

    L’heure est venue d’avoir l’imaginative alerte

    et de proposer,

    d’un côté des titres, de l’autre,

    déterminant nos prochaines lectures,

    que’ques nouvelles déterminations…

  • Ariane Beth dit :

    Titres dans lequel il y a le nom d’un journal : Le crime de l’Orient – Express, Le Monde selon Garp.

    Propositions : titre qui est le début d’une citation de Pascal très en vogue par nos temps confinés.
    Du même auteur, tout aussi adapté à notre situation, le titre d’un livre où le héros prend de la hauteur.
    Et encore du même auteur, titre qui est le nom du rescapé d’une catastrophe mondiale.
    (Oui je me suis pas beaucoup creusée, mais c’est un début).

    • jean-marie dit :

      Fastoche…?
      Un roi sans divertissement
      Le Hussard sur le toit
      Noé

      • Ariane dit :

        Ben ouais, c’est l’occasion de relire ce bon vieux Giono. Ajoutons, pour nous soutenir le moral, le titre qui fait écho à un certain musicien allemand …
        Sinon, des histoires dont la fin ne ferme pas la porte : La Cantatrice chauve, En attendant Godot.

        • Pierre Hélène-Scande dit :

          Que ma joie demeure : choral, BWV 147, composé par Johann Sebastian Bach en 1723 m’apprend Wikipédia.

  • Pierre Hélène-Scande dit :

    Pour une île au soleil, je pensais à Paul et Virginie (île Maurice), et sans soleil, on m’a suggéré Un recteur de l’île de Sein, de Queffélec (1944).

  • bellatorre andré dit :

    Proposition un peu tirée par les cheveux : Toujours une île et un soleil pacifique qui se perd dans la brume aux marges de l’enfer et où le personnage éponyme est l’antépénultième jour hebdomadairement parlant. (ouf!)

  • Dominique dit :

    et si …
    Ulysse, Homère
    l’île d’Arturo, Elsa Morante

    • Pierre Hélène-Scande dit :

      Ulysse, ouiiii…. l’Iliade donc, pour des îles au soleil, je n’y avais pas pensé ! Et aussi L’Île d’Arturo, que je n’ai pas lu !

  • Bellatorre dit :

    Jean Marie brûle très fort mais je ne dévoilerai ma réponse que vendredi
    Quant à Dominique avec des si elle n’est pas très loin…

  • Pierre Hélène-Scande dit :

    On me suggère d’étendre le jeu à des films en avançant l’argument que pour les moins de trente ans les histoires sont souvent apportées par le cinéma et les séries audiovisuelles.

    Donc étendons aux films !

    Je rappelle que le jeu consiste à proposer une contrainte sur le choix d’une histoire (en livre ou film, donc) : par exemple, une histoire qui se passe dans un moyen de transport, Cinq semaines en Ballon, par exemple, de Jules Verne, ou Titanic de James Cameron. Plusieurs titres, par conséquent, doivent pouvoir répondre à cette contrainte.

    • Sylvie dit :

      Modifier la règle du jeu en cours de route n’est pas correct, espèce de Butor !

      • Sylvie dit :

        Comme vous le voyez, j’ai un peu plus de 30 ans …

      • Pierre Hélène-Scande dit :

        Fastoche ! dirait Jean-Marie….
        La Modification, Michel Butor.
        Cela dit, ce n’est toujours pas La Règle du Jeu, pour bougonner comme Renoir, le fils du peintre. 🙂

  • Luther J. Crown dit :

    Bonjour/Bonsoir

    En tant que représentant autoproclamé des moins de 30 ans, qui a peut être râlé auprès de notre hôte concernant les règles 🙄, je vous présente ma liste:

    – une œuvre qui nous parle de conquistadors en train de conquistader -> Apocalypto (film de Mel Gibson, 2006)

    -dans le titre de laquelle on peut reconnaître un titre de journal ou de magazine -> LE Monde selon Garp (John Irving, 1978)

    -dont l’histoire se passe dans une île au soleil
    + même condition que la précédente, sauf que pas au soleil -> Robinson Crusoé 🤷🏾‍♂️ (Daniel Defoe, 1719)

    -dont la fin ne ferme pas la porte -> Y a t-il un grand Architecte dans l’univers (Stephen Hawking, 2010)

    En espérant que ça corresponde bien aux attentes du maître de ce jeu.

    Sur ce, pensez à vous laver les mains et protégez vous. Godspeed’

  • Laure-Anne Fillias-Bensussan dit :

    Pour faire semblant que j’aurais moins de trente ans je propose donc Jurassic Park pour ce qui est des îles, et pour brouiller les pistes, et revenir à Giono, La Naissance de l’Odyssée, mais je suis dans ma phase obsessionnelle!

    Pour proposer une autre enquête , proposez livres ou films où il est question d’astres et comme je suis décidément très jeune, je propose Les Météores de Michel Tournier… (mes salutations à mestre André)…trop facile, sinon!

    • Pierre Hélène-Scande dit :

      Les Etats et Empires de la Lune et du Soleil, par Savinien de Cyrano, dont je ne connais que le titre, et Le Temple du Soleil par Hergé, dont j’ai regardé les images.

      • Sylvie dit :

        Et aussi (toujours que les moins de 30 ans ne sauraient connaître) : Les contes de la lune d’un certain Eric Rohmer.

Laisser un Commentaire