Émergence de la libellule à quatre taches

 

Après avoir passé de une à trois années en milieu aquatique, huit à dix jours avant la sortie de l’eau, la larve cesse de s’alimenter et sous l’influence d’une hormone, commence à subir une métamorphose interne.

Finalement, elle quitte l’eau, grimpe sur une tige végétale fixe et s’immobilise. L’enveloppe de la larve se fend derrière la tête, et progressivement, le thorax, la tête puis les pattes sortent. Puis lentement, l’abdomen encore compressé et les ailes comprimées en accordéon se déplient lentement. C’est le moment de cette photographie au bord de notre mare, le 3 mai à 10h20.

Ensuite, la libellule ouvrira ses ailes et les laissera durcir au soleil pour s’envoler vers 12h40. L’émergence aura duré 4h30.

Un Commentaire

  • L-A FB dit :

    C’est très beau, car la mue si délicate évoque ce que seront les ailes de l’insecte développé, tandis que l’insecte qui sort a encore tout le grossier du bébé cygne. Aurons-nous prochainement une photo de la transparente bestiole en vol, et de ses quatre taches?

Laisser un Commentaire