Veuillez considérer :

-que, sauf mention contraire, elles ne sont jamais, mais jamais,

libres de droits.

-qu’une œuvre d’art a toujours un propriétaire,

un musée public par exemple, et qu’il arrive qu’un tel musée

interdise l’utilisation des reproductions qu’il propose;

 

-que, par rigueur éthique et respect

de la propriété intellectuelle,

une reproduction doit toujours, mais toujours,

être attribuée à son auteur.

 

Si vous voulez utiliser une image,

ne supposez donc jamais que vous pouvez

le faire en toute liberté

mais assurez-vous en toujours.

Si vous la faites vous-mêmes,

là vous serez sûrs,

ou si vous la prenez sur un site d’images mises à disposition

tel que Pexels ou Pixabay.

 

Ou, pour les œuvres d’art, fouinez -et si pas d’obstacles, prenez-

dans les sites que voici :

 

des Musées de Paris :

http://parismuseescollections.paris.fr/fr

du Rijksmuseum d’Amsterdam :

https://www.rijksmuseum.nl/en/rijksstudio

de l’Art Institute of Chicago :

https://www.artic.edu/collection

du Getty Museum of Los Angeles :

http://getty.edu/

du SMK Open à Copenhague :

https://www.smk.dk/en/article/smk-open/

 

Enfin, le site OpenCulture.com recense à peu près tout ce que le web offre de ressources en accès libre sur la culture en général ; une partie des liens se rapporte donc à l’art : http://www.openculture.com/

 

« Mais, demanderez-vous, quels sont les risques courus ?

La suppression de l’image, voire, au pire, de l’article,

ou encore -au pire que le pire précédent-

de la revue.

Mais à vrai dire, la question n’est pas du risque

mais de l’éthique :

savoir assurément que personne ne nous prendra

nous rassure,

mais assurément ne rend pas notre utilisation

juste et licite.

 

Et pour prendre la question par un autre bout :

seriez-vous d’accord pour que vos créations

soient utilisées par d’autres à leurs propres fins,

voire contre vos fins à vous,

sans votre accord ?

 

Et pourtant, vous les avez publiées sur l’interréseau. »

 

Maintenant, vous savez, comme dirait Luther J.

 

(Source : Beaux Arts Magazine n° 429)

Laisser un Commentaire