… que d’être miroir, mon beau miroir.

-Bonjour toi, laisse-moi me regarder, je m’admire… encore deux minutes, là, ah, une petite ride, teint un top trop glauque, je vais prendre du, mettre du, on m’a dit que, sourire éclatant, quoique…, peut mieux faire. Mais pas si mal quand même, globalement.

Pas de problèmes. Blèmes.

Salut toi, muscles des cuisses, top,

ventre, top, les bras, un peu mous en dessous mais top,

et une et deux, on tire sur le haut du crâne, comme un bel arbre, on se posture.

Magnifique, tu gères !

Ciao toi, je suis drôle non, tu crois pas ?

Pas conne non plus, j’ai fait, j’ai étudié, je suis, et généreuse surtout, et maligne avec les…, et les…,

C’est tout moi et j’en raffole.

Trop bien, rien à redire !

-Allô toi, je vais partir en voyage, je vais voir, dire, montrer.

-Super !

-J’ai bien fait mon taf de miroir, non ?

Pas encore assez… ?

Il fallait plus délirer ? Applaudir ? Éclairer ? Diffuser ?

Comprends pas .

Défaut de réflection, de réflexion…

Ai répété de travers…,

déformé pas assez ?

Améliorer l’ordinaire, de toute évidence trop galère…

 

Je démissionne. Fini parti.

Miroir au chômage cherche image correcte.

3 Commentaires

  • Sophie Chambon dit :

    Jacqueline,
    J’ ai beaucoup aimé ta série humoristique et très finement observée sur le quotidien, ces petits riens qui nous font vivre, ces habitudes qui nous tiennent surtout quand la situation n’est pas très favorable. Ces dialogues avec soi-même, réflexions. encouragements parfois dérisoires que l’on se prodigue et toutes les petites colères, emportements ….Ah je repense à J.P Bacri….l’exemple type du ronchon qu il ne fallait pas trop secouer tant il était fragile…

  • Jacqueline L'heveder dit :

    Oui, tu as raison, c’est dans la veine de JP Bacri de Desproges aussi.
    Merci Sophie de tes remarques avisées et plaisantes.

  • Laure-Anne F-B dit :

    sans concession, le miroir… où l’on comprend comment, après la démission d’un gentil miroir, la méchante reine du conte va se mettre à empoisonner les pommes d’amour…

Laisser un Commentaire