Bienvenues à vous femmes,
en représentation,
au travers des mots,
de vos maux.

.

.

.

 

Il n’y aura plus de futur.

2 Commentaires

  • Laure-Anne Fillias-Bensussan dit :

    Bienvenue donc, à cette série de belles dames, de maux en mots, de terre en corps consolés…!
    On attend les suivantes !

Laisser un Commentaire