Le hibou moyen-duc

 

 

A l’heure de midi, en provenance du cœur d’un cyprès, j’entends un chant régulier, de sonorité sourde, que je connais bien :  » houe houe houe houe… ». Je m’approche  avec précaution de l’arbre. Moment fort que cet échange de regard entre l’oiseau et le photographe.

4 Commentaires

  • Ariane Beth dit :

    Magnifique ! La composition, le rendu de l’intensité du regard. On est fasciné par tant de présence.

  • Pierre Hélène-Scande dit :

    Sur sa tête, ce sont des oreilles de lapin ou des cornes ?

    • Bernard Marconot dit :

      Ce sont des aigrettes, plumes dressées, aucun rapport avec l’ouïe. Ce sont des plumes ornementales, qui peuvent favoriser la reconnaissance entre individus.
      Dans la langue française, ce sont ces aigrettes qui caractérisent les hiboux. Les autres rapaces nocturnes sont des chouettes. Cette classification n’a aucun caractère scientifique. En anglais, un seul mot est utilisé : owl.

  • Laure-Anne Fillias-Bensussan dit :

    Quelle élégante créature ! et que d’idées fausses, donc… qui imaginerait ce face à face en plein midi, les yeux grands ouverts ? je pensais que ces bêtes chassaient la nuit, dormaient le jour…

Laisser un commentaire