Grands cormorans au sommet d’un bouleau.

5 Commentaires

  • Ariane Beth dit :

    J’admire dans cette photo très réussie la beauté subtile d’une estampe japonaise … bien que les cormorans, comme tous les grands oiseaux, fassent toujours une impression désagréablement hitchkockienne

  • Laure-Anne FB dit :

    Oui, très belle estampe !
    Pour une raison que j’ignore, mais pê m’epliquerez-vous, un cormoran isolé survolait le Vieux-Port de Marseille et s’y baignait de temps en temps, nonobstant la foule, peu accueillante j’imagine, des gabians, grosses mouettes locales. Je ne suis jamais arrivée à le photographier, contre-jour, vent, cache cache entre les bateaux… Ai pensé à vos patientes stations devant les libellules etc…

    • Bernard Marconot dit :

      Je passe beaucoup de temps dans la nature, et c’est certainement plus facile à réaliser une photo avec la bonne lumière que dans des sites urbanisés, tels que le Vieux-Port de Marseille.

      • Laure-Anne Fillias-Bensussan dit :

        En fait c’est qu’il joue à cache-cache, sitôt que mon téléphone est sorti, il plonge et passe sous les bateaux et ressort en se faufilant entre eux ! Et en vol c’est beau mais encore plus fugace…Je me demande surtout pourquoi il est tout seul, s’il s’est perdu là.

  • Sylvie Mellet dit :

    Superbe ! Vous avez un regard de poète.

Laisser un Commentaire