.

.

.

.

.

je brode le futur
avec le fil passé
Une histoire se trame
Le temps m’écoule

suis la poupée soliloque
qui tutoie le ciel interroge le triste

la déesse cisèle l’instant
je recouds le temps
raccompagne les poupées à la maison

à points de perte
je brode l’aubaine
de mon présent

.

.

.

.

.

.

 

2 Commentaires

  • Jacqueline L'heveder dit :

    Comme c’est délicat !une bonne part de ta production.
    Dans tvrama la couverture propose des points de couture avec comme titre  » réparer ».
    C’est une bonne part de ta production.

  • Laure-Anne F-B dit :

    Poupées de matières, mais je me demande si les mots ne rétrécissent-ils pas la polysémie des oeuvres visuelles… s’il ne faut pas laisser au regardeur toute sa place…
    Un autre choix, je sais…

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.