Corps et Âme

 

HATEYA
(Trace de Pas dans Le Sable)

Arizona, Désert de Sonora

Le soleil étend sa paresse
qui sèche sur la corde
de l’horizon.
)——–(
Le bitume
brûlant
brille
et vacille
tel un fantôme.
Et le scorpion
suce son pouce,
pendant que le cactus
lui raconte une devinette
qui s’avère n’être qu’un mirage
dans une flaque d’été indien…
Je me suis jeté en rêve
dans la gueule du désert.

 

AMAROK
(Loup)

……La nuit,
sur le promontoire,
……le loup
hurle sa complainte
à la lune et aux plaines
qui ont vu partir en poussière
chamanes et tribus…
Pépites d’or dans le sang,
le regard perçant, j’y songe
sur le scalpe de l’âme.

 

FLÛTE AMÉRINDIENNE

Sous la canopée tropicale,
l’eau coule lentement
dans le torrent.
On dirait
les crépitements
d’un vieux disque,
tant ça grouille
de bruits d’insectes.
Soudain,
des
notes
relax
s’échappent
de la
flûte
de mon
totem.
♫♩♪♫♩♪
Sa
muzik
féline
arrache
la boue
collée
à mon
esprit :
j’suis nature ELLE.

.

.

.

.

.

(Photo Tom Fisk, Pexels)

Mikky Muandali

Mikky Muandali

Francilien, poète, nouvelliste, photographe, diplômé d'informatique. Lecteur-rédacteur à la revue la Page Blanche. Lauréat du Prix Les mots de la Folie (association Arts Convergences).

    Voir tous ses articles

    Laisser un Commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.